-A +A
Partager sur Facebook
TENDANCES INFIRMIÈRES

TENDANCES INFIRMIÈRES

Philippe Voyer transmet son expertise SUR LE PLAN régional

Philippe Voyer

Depuis plusieurs années, la profession infirmière connaît des changements constants. L'évolution des technologies, du matériel, des techniques, de la recherche, les nombreux besoins de la population, le vieillissement et la pénurie de professionnels en soins en sont les principales raisons. Il faut s'adapter aux changements et répondre aux différents besoins de la clientèle.

En 2016, l'infirmière n'a pas le choix de décider ou non d'effectuer une évaluation de la condition physique et mentale d'une personne symptomatique et d'exercer une surveillance clinique de sa condition de santé. Elle a l'obligation légale de le faire. C'est ce rôle d'évaluation, entre autres, qui la différencie de l'infirmière auxiliaire.

L'infirmière doit prendre la place qui lui revient au sein de l'équipe de professionnels de soins, sa place. Au cours de l'été 2015, quelques infirmières et autres professionnels de la santé de chacun des sites du CIUSSS du Saguenay–Lac-Saint-Jean ont été formés par Philippe Voyer, bien connu dans le milieu des soins infirmiers, particulièrement dans le domaine des soins aux personnes âgées. Deux formations ont été données : une sur les symptômes comportementaux et psychologiques de la démence (SCPD) et les troubles du comportement, et une autre sur les bases de l'examen clinique de l'aîné pour l'évaluation infirmière dans le contexte des SCPD. Les participants sont eux-mêmes devenus formateurs dans leur site respectif au sein de la région. Les formations ont aussi permis de faire connaître l'équipe régionale de gériatrie de deuxième ligne du site de La Baie, qui peut être appelée au besoin pour l'étude d'un dossier complexe dans les cas de SCPD. Les premières formations se sont données ainsi en dyades, composées d'une personne de chacun des sites et d'une personne de l'équipe régionale, soit une infirmière pour l'examen clinique et une neuropsychologue pour les SCPD. Les formations ont débuté dès l'automne 2015 et se poursuivront encore cet hiver.

Les objectifs de ces formations sont d'augmenter les compétences infirmières et d'uniformiser les pratiques dans la profession infirmière. En ce qui concerne l'examen clinique, il permet de bien distinguer les changements du vieillissement normal par rapport à un état pathologique et de découvrir des présentations atypiques de différents problèmes de santé qui passent souvent inaperçus chez la personne âgée. Pour ce qui est des SCPD, une démarche clinique systématique optimale est enseignée, différentes approches non pharmacologiques et pharmacologiques, l'utilisation appropriée de la médication et différentes interventions liées aux causes des troubles de comportement. Avec les deux formations viennent des outils précieux, dont divers arbres décisionnels et des formulaires d'évaluation à utiliser en cas de besoin.

Bonne formation!

Annick Simard,
Membre du Comité du cyberjournal

Recherche

Mots clés

TD