-A +A
Partager sur Facebook
MOT DE LA PRÉSIDENTE

MOT DE LA PRÉSIDENTE


Nancy Bouchard

J'ai longuement réfléchi avant d'écrire cet éditorial. Je ne peux vous dire si c'est avec joie ou avec tristesse que je vous annonce que lors du Conseil de section de novembre dernier, j'ai été élue présidente de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Saguenay–Lac-Saint-Jean/Nord-du-Québec. Je ne vous apprendrai rien en vous communiquant que nous avons connu beaucoup de rebondissements au sein de notre comité. Il est rare de s'impliquer dans une organisation qui nous tient à cœur et d'avoir à vivre deux événements dramatiques en une année, mais je crois que la force de notre équipe et le soutien des membres de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec nous ont permis de nous remettre de nos émotions et de poursuivre le but premier de l'organisation, qui est de représenter les infirmières et les infirmiers de notre région.

Tous les membres du Conseil d'administration de l'OIIQ se joignent à moi pour remercier une dernière fois Serge Larouche pour toutes ses années d'implication au sein du Conseil de section et des différents comités qui s'y rattachent. Son engagement et son dévouement ont certainement contribué à l'avancement de notre profession. Encore une fois, nos plus sincères condoléances aux membres des familles éprouvées par le deuil. 

Je m'engage à poursuivre le rôle de présidente pour les deux prochaines années. À la suite de ce changement, Nadia Gagnon a accepté de m'épauler en prenant le rôle de vice-présidente. Au cours des prochains mois, deux nouveaux membres se joindront également à nous afin de compléter notre Conseil de section qui doit compter dix membres élus.

Les 11 et 12 décembre dernier, j'ai eu la chance de me joindre aux 27 personnes qui représentent l'OIIQ. L'accueil chaleureux des présidents des différentes régions fut pour moi très rassurant. Ils ont su me mettre en confiance, ce qui m'a permis d'être en mesure de mieux me positionner sur différentes prises de décision.

Nous savons tous que notre système de santé est sur le point de connaître un changement structurel important. Je peux vous dire qu'ils se font un devoir d'être très près des hautes instances pour faire en sorte que les infirmières et infirmiers aient la place qui leur revient dans le système de santé. 

Plusieurs autres dossiers chauds sont également sur la table, par exemple : le droit de prescrire, la gestion des maladies chroniques ainsi que la prestation sécuritaire des soins. Vous me permettrez, pour ce premier éditorial, de vous suggérer de consulter le site de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec pour avoir plus de détails concernant l'avancement des différents dossiers.

Bonne lecture et au plaisir!

La Présidente de l'ORIISLSJNQ,
Nancy Bouchard

Recherche

Mots clés

TD